Comment réduire ses impôts quand on est artisan du bâtiment ?

France Gestion entreprise

Les réductions et crédits d'impôts à connaître en tant qu'artisan

tax reductions artisans can benefit from_Cover-1

Rien de pire que les impôts ? Vous connaissez l’expression à coup sûr.

Les impôts sont le pourcentage que l’État retire sur votre chiffre d’affaires en fin d’année fiscale. Malheureusement, vous ne pourrez pas y échapper.

Nous devons payer des impôts lorsque l’on veut créer son entreprise du bâtiment.

En revanche, il est possible d’en payer moins.

Dans cet article, vous retrouverez toutes les ressources nécessaires pour vous aider à réduire vos impôts si vous possédez votre entreprise dans le bâtiment.

Qu’est-ce que la réduction d’impôt ? 

Commençons par définir ce qu’est la réduction d’impôt.

La réduction d'impôt est le montant qui peut être déduit de l'impôt à payer. Certaines dépenses permettent de réduire son impôt.

Cela dépend en fonction du type de dépenses que vous avez faites. La part pouvant être déduite de son impôt est variable en fonction du type de dépenses.

En revanche, la réduction d’impôt ne peut pas être plus importante que votre montant d’impôt dû, la différence est perdue.

Qu’est-ce que le crédit d’impôt ?

Le crédit d’impôt sur les travaux est un avantage accordé par l’État à vos clients qui répondent à certains critères, leur permettant d’obtenir une réduction fiscale en fin d’année.

Le client ne reçoit aucune somme d’argent de la part de l’État. À la place, l’État lui accorde une réduction d’impôt qui s’étale généralement sur plusieurs années.

Selon l’année et les priorités en matière d’habitation décrétées par le gouvernement, les crédits d'impôt travaux peuvent porter sur différents types de travaux.

En 2018, le crédit d’impôt le plus sollicité était le crédit d’impôt “isolation 2018”.

Le crédit d’impôt est un argument commercial de taille pour convaincre vos clients de vous engager pour faire leurs travaux.
Grâce au crédit d’impôt, vous donnez à votre client le moyen de ne payer que 70 % du montant réel des travaux.

Qui refuserait une telle opportunité ?.

Comment réduire ses impôts en tant qu’artisan ?

En ce qui concerne les impôts sur les sociétés, la plupart des dépenses liées à l’entretien de votre entreprise (matériel, fournitures, recours à un prestataire, etc.) sont déductibles.
Cela ne signifie pas que vous pouvez acheter tout et n’importe quoi et le déduire fiscalement.

Beaucoup trop d’artisans du bâtiment ne savent pas quelles dépenses peuvent être déduites des impôts, ce qui ne leur permet pas d’optimiser leur situation fiscale en fin d’année. 

Pour en être sûr, il peut être judicieux de demander à votre comptable quels frais peuvent être déduits.
Les comptables donnent parfois plusieurs astuces et conseils pour déduire vos impôts.
Vous devrez ensuite choisir la méthode qui vous correspond le mieux.

Les autres réductions et crédits d’impôt

D’autres crédits et réductions d’impôts existent si vous possédez votre entreprise dans le bâtiment.

  • le crédit d’impôt TVA : si le montant de la TVA déductible est supérieur au montant de la TVA que vous avez collectée, vous pouvez choisir de vous se faire rembourser tout ou une partie du crédit de TVA. À condition de respecter certains seuils.
    Les règles du remboursement du crédit de TVA dépendent du régime d'imposition à la TVA de l'entreprise.
  • le crédit d’impôt apprentissage, si vous avez embauché au moins un apprenti pour votre entreprise du bâtiment
  • le crédit d’impôt pour les dépenses de prospection commerciale, vous devrez déposer votre document n° 2079-P-SD au titre de ce crédit d’impôt.
  • le crédit d’impôt énergétique : si vous réalisez des travaux énergétiques d’un bâtiment, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt sur les dépenses engagées.
    Le crédit d’impôt dépend de votre situation géographie, des bâtiments rénovés et correspond à 30% du montant des dépenses engagés par l’entreprise dans la limite de 25.000€.

Quels sont les travaux concernés ?

Pour bénéficier d’un crédit d’impôt, vous devez réaliser des travaux de rénovations de bâtiments à usages tertiaires (école, restauration, hôtellerie, commerce, santé, etc.)

Ces bâtiments doivent être affectés à une activité artisanale, libérale, agricole, commerciale ou industrielle.

Les bâtiments utilisés pour stocker des produits agricoles, miniers, d’artisans et manufactures sont exclus.

Ces travaux doivent être faits par vos soins et vous ne pouvez pas les faire sous-traiter.

Il y a en revanche une exception.

La fourniture et l'installation des équipements, des matériaux ou des appareils peuvent être réalisées par un sous-traitant.

Vous ne pouvez donc pas réduire votre crédit d’impôt si vous réalisez des travaux chez des particuliers.

Comment déclarer son crédit d’impôt ?

Pour déclarer votre crédit d’impôt, vous devez utiliser vos devis, vos factures et vos attestations habituelles signés comme preuves au moment de votre déclaration annuelle pendant laquelle vos dépenses ont été engagées.

Cette déclaration doit être faite dans les 3 mois qui suivent la clôture de l’année écoulée.

Le crédit d’impôt qui sera accordé par l’administration fiscale à votre client dépend en grande partie de la facture que vous allez délivrer : description des interventions, diagnostic de départ, etc.

Pour conclure

Vous l’aurez compris, il y a une multitude de façons de réduire ses impôts en tant qu’artisan du bâtiment.
Tout dépendra de ce dont vous aurez besoin, mais aussi d’où vous en êtes dans votre activité.

Si vous êtes tout seul ou si vous avez 15 ouvriers.

Certains termes techniques et expressions peuvent faire peur.

Mais cela ne doit pas être un frein à la création de votre entreprise.

Si vous avez les compétences terrain, mais pas sur le plan administratif, des logiciels de gestion spécialisés pour les pros du BTP comme TRADIFY peuvent vous aider. D’autant plus que TRADIFY est très simple à prendre main.

Plus besoin d’être un pro en informatique pour utiliser ce genre de logiciel. Vous gagnerez un temps fou et vous éviterez les erreurs.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à échanger avec votre comptable pour qu’il vous aiguille et surtout qu’il vous permette d’économiser de l’argent durement gagné.